Ethique et déontologie

 

 
Le GNOMA
 

Le Gnoma (Groupement National Pour l'Organisation des Médecines Alternatives) est né en 1949 de la volonté du docteur Charles CLAOUE, chirurgien, président du CEBEM (Centre d'Etudes Biologiques et Médicales) et de Charles de SAINT SAVIN, magnétiseur-guérisseur, de regrouper les magnétiseurs de France.

Le Gnoma effectue une sélection rigoureuse de ses membres et travaille sur l'acceptation (ou la tolérance) par les pouvoirs publiques d'une médecine complémentaire, en harmonisant la législation avec celle des autres pays d'Europe.

GNOMA

Le SNAMAP

Avec ses 50 ans d'expérience, le GNOMA en 1997 crée le SNAMAP.

Le SNAMAP est le Syndicat National des Magnétiseurs et Praticiens des Méthodes Naturelles et Traditionnelles,syndicat professionnel immatriculé, en application du livre IV du code du travail, par la Préfecture de Paris le 26 juin 1997 sous le n° 19.093. 
Il rassemble des professionnels désireux d'entrer dans une organisation sérieuse d'ampleur nationale, reconnue officiellement.

Quels sont les critères d'adhésion au GNOMA-SNAMAP ?

 "Pour être reconnu , il faut  être en exercice, en qualité de magnétiseur, guérisseur ou encore rebouteux. Il peut soit être déclaré à l'URSSAF depuis au moins trois ans en tant qu'adhésion professionnelle, soit en cours de déclaration, en tant que qu'adhésion de membre stagiaire. Une lettre de motivation atteste de ses motifs d'adhésion et, par la suite, nous menons une enquête pour s'assurer de la fiabilité et du sérieux du praticien. A l'heure actuelle, nous répertorions 200 magnétiseurs qui figurent dans notre annuaire officiel."

  

LA CHARTE DU GUÉRISSEUR–MAGNÉTISEUR

 

déposée à l'INPI sous la référence 167917-300603

  

Membres et Responsables du GNOMA et du SNAMAP Soucieux de garantir la sécurité de ses patients et de leur assurer le meilleur résultat possible, le Guérisseur- Magnétiseur s'engage à exercer son activité en respectant les principes fondamentaux cités ci-dessous.

1. Il ne formule pas de diagnostic. Il ne fait jamais suspendre un traitement médical en cours sans l'accord du médecin traitant et ne s'oppose pas à une intervention chirurgicale.

2. Il ne suggère jamais à son patient d'interrompre le suivi médical, les examens ou les investigations nécessaires à déterminer ou préciser la /les cause(s) de sa maladie.

3. S'il le juge nécessaire dans l'intérêt – et pour assurer la sécurité de son patient – il l'adressera à un médecin mieux à même de traiter son cas avec toute la compétence nécessaire.

4. Il ne divulgue les résultats de son intervention qu'avec l'assentiment de son patient.

5. Il est tenu de respecter le secret professionnel et d'observer la plus grande discrétion en toutes circonstances.

6. Il se fait un devoir d'apaiser, de soulager ou d'atténuer, jusqu'à l'extrême limite de ses moyens, la souffrance de ceux qui ont recours à lui.

7. Il prêtera son assistance et sa compétence – bénévolement si nécessaire – aux indigents, aux porteurs de handicaps et aux malades en phase terminale, à la demande ou sur les conseils du médecin traitant.

8. Il ne recevra pas en consultation et ne traitera pas les mineurs ou les déficients mentaux hors de la présence de leurs parents ou de leur tuteur légal.

9. Dans ses relations avec son patient, il restera sobre, honnête et de bonne foi. Il évitera dans son discours les allégations mensongères, les paroles maladroites ou nocives. Il ne bercera pas le consultant d'illusions trompeuses. Il s'interdira de faire appel à des superstitions. Il ne se livrera pas à la prévarication.

10. Dans l'exercice de sa profession, le guérisseur-magnétiseur ne surestimera ni ses compétences, ni ses possibilités. Cette attitude garantira à son patient l'innocuité de son action, celle-ci demeurant strictement complémentaire de l'acte médical.

11. Il devra préserver, discipliner et coordonner ses dons naturels, ses qualités intellectuelles et morales.

12. Il devra se mettre en conformité avec les obligations administratives du/des Etat(s) dans lequel/ lesquels il exerce son activité et s'astreindra à respecter les normes ou les statuts en vigueur.

13. Il se refuse à assimiler la profession de guérisseur-magnétiseur à une quelconque science occulte, à confondre son art avec celui des arts divinatoires ou de la parapsychologie.

14. Il s'engage sur l'honneur et sous serment à respecter les Statuts, le Code de Déontologie et les Règlements du GNOMA et du SNAMAP.

15. Primum, non nocere (d'abord ne pas nuire) telle doit être la devise du guérisseur-magnétiseur qui, en tous temps et en tous lieux, respectera le Serment d'Hippocrate.

 

SITE DU GNOMA http://www.gnoma.com/index.html

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×