Blog

La confusion

Résultat de recherche d'images pour "confusion et changement de vie"

Confusion qui es tu? à quoi sers tu ?

L’état de confusion est l'étape quasiment systématique lors de tout changement. Vous déménagez, vous changez de travail, vous démarrez une nouvelle vie , un grand événement survient… et vous fait passer par cet état de confusion. Parfois, il est accueilli sereinement et aussi peut vous plonger dans une profonde déprime.

En réalité, la confusion peut être la traduction du besoin de changement dans une vie, même davantage car en général, il s'agit d'un signe vous montrant que ce changement est déjà là !

Les étapes de notre évolution sont intimement liées. On ne peut passer d'une chose à une autre de façon totalement indépendante. Si par exemple vous commencez à apprendre un nouveau métier, attendez-vous à ce que tout ne soit pas clair dès le départ. Vous vous demanderez si vous êtes vraiment doué pour ça, si vous n'avez pas fait une erreur, si vous ne perdez pas votre temps... ces questions sont normales. C'est simplement le passage à une autre étape qui est en train de se faire.

On peut même considérer la confusion comme une aide de la vie. Cette étape étant nécessaire pour passer à la suite, la vie embraye elle-même les prémisses du changement. N'ayez crainte de cet état, sachez l'accueillir et l'utiliser. Il est de même pour la peur ou le doute. Les sensations désagréables font partie de votre existence. Elles ne sont pas là pour vous nuire, mais au contraire pour vous aider à avancer. Elles aussi font partie intégrante de votre développement personnel.

Que vous dit elle votre confusion actuelle?Une petite voix m'a dit de dire à quelqu'un que le changement se fait à l'intérieur de soi et que parfois on cherche ailleurs ce qui est déjà là .

LES DIFFICULTES RELATIONNELLES

Index

HYPNOSE & SOLUTIONS

Les Difficultés relationnelles

Etre en relation avec les autres, dépend en majeur partie d’éléments inconscients telles que les gestes, les attitudes, etc.

Il y a l’attitude que l’on pense avoir et celle que l'on a, qui est liée à des aspects inconscients . Notre manière de communiquer est aussi décodée de manière inconsciente par notre interlocuteur .

Vos difficultés relationnelles peuvent être largement améliorées par le biais de l’hypnose, en permettant à votre inconscient de travailler sur ce qu’il communique réellement aux autres et la manière dont il interprète le comportement des autres.

Remettre de l'ordre dans votre communication avec vos interlocuteurs est un objectif réalisable .

Addictions : et si vous essayiez l'hypnose ?

Addictions : et si vous essayiez l'hypnose ?

En tant qu'hypno-thérapeute, comment abordez-vous l'addiction ?
L'addiction n'est pas une maladie, c'est un comportement. Les personnes qui viennent en consultation ne sont pas malades, elles souhaitent juste modifier leur comportement parce qu'elles trouvent qu'il ne correspond plus à leur écologie interne. Un même comportement peut être perçu par deux personnes de deux façons différentes, l'une voudra se faire soigner et l'autre non. Je connais des hypnothérapeutes fumeurs qui aident leurs patients à arrêter de fumer !
Quels types d'addictions peuvent être soignées par l'hypnose ?
Nous pouvons agir sur tous types d'addictions : cigarette, boisson, boulimie, anorexie… Quelle que soit l'addiction, elle répond à une même structure, donc on applique un même protocole. On repère facilement une addiction par les mots utilisés par le patient : "c'est plus fort que moi", "j'aimerais mais je n'y arrive pas"... Le déséquilibre écologique de la personne est alors réel. Mais attention, nous ne sommes pas médecins, nous ne soignons pas les personnes. Nous les aidons à se mettre en condition pour aller mieux en reliant leur conscient et leur inconscient.
Comment l'hypnose agit-elle sur l'addiction ?
L'hypnose, c'est mettre une personne dans un état modifié de conscience afin de dialoguer avec son inconscient. L'hypnothépeute va alors suggérer des choses à l'inconscient de la personne. Ensuite, nous faisons revenir la personne dans son "état normal de conscience" pour qu'elle reparle, discute, reconscientise tout. Mais à l'intérieur, l'inconscient remet en place un puzzle sans la source de l'addiction. Par exemple si la personne voulait arrêter de fumer, nous aurons suggéré à l'inconscient d'abandonner la cigarette. Cela peut se faire tout de suite ou bien dans un, deux ou trois jours. D'un coup, la personne se dit "Je n'ai plus du tout envie de fumer, je n'ai pas de manque". Ca va très vite !
Comment expliquer les personnes qui réussissent à arrêter de leur propre volonté ?
Je pense que ça s'explique parce qu'à un moment le conscient et l'inconscient se sont mis d'accord tous seuls. Par exemple, on peut arrêter seul si on fait face à un problème de santé grave. On a lors comme un flash : "Si je ne fais rien, il se passe quelque chose de grave pour moi". Conscient et inconscient réussissent alors à travailler ensemble. Si la personne n'y arrive pas pour une raison ou pour une autre, notre rôle est de mettre d'accord le conscient et l'inconscient.
Si le conscient veut arrêter mais pas l'inconscient, c'est l'inconscient qui gagne ?
Oui. C'est pour cela que l'on entend des gens dire "J'aimerais arrêter de fumer, mais je n'y arrive pas". Si le conscient était le plus fort, il suffirait de dire "J'arrête de fumer", et j'arrêterais ! En réalité, c'est plus compliqué car il y a un mécanisme inconscient qui s'est mis en place et tant qu'on n'a pas changé ce mécanisme, le comportement ne peut pas changer.
En fait, le travail d'un hypnothérapeute est très différent de celui d'un psychologue.
Oui, car le psy va s'intéresser au "pourquoi" d'une addiction. Cela peut aussi fonctionner, mais nous, nous voulons aider la personne à aller mieux directement : elle veut arrêter de fumer, on va transmettre ce message à l'inconscient. Nous sommes dans de la thérapie très courte : pour arrêter de fumer, une séance suffit si l'on transmet le bon message !
En tant qu'hypno-thérapeute, comment abordez-vous l'addiction ?
L'addiction n'est pas une maladie, c'est un comportement. Les personnes qui viennent en consultation ne sont pas malades, elles souhaitent juste modifier leur comportement parce qu'elles trouvent qu'il ne correspond plus à leur écologie interne. Un même comportement peut être perçu par deux personnes de deux façons différentes, l'une voudra se faire soigner et l'autre non. Je connais des hypnothérapeutes fumeurs qui aident leurs patients à arrêter de fumer !
Quels types d'addictions peuvent être soignées par l'hypnose ?
Nous pouvons agir sur tous types d'addictions : cigarette, boisson, boulimie, anorexie… Quelle que soit l'addiction, elle répond à une même structure, donc on applique un même protocole. On repère facilement une addiction par les mots utilisés par le patient : "c'est plus fort que moi", "j'aimerais mais je n'y arrive pas"... Le déséquilibre écologique de la personne est alors réel. Mais attention, nous ne sommes pas médecins, nous ne soignons pas les personnes. Nous les aidons à se mettre en condition pour aller mieux en reliant leur conscient et leur inconscient.
Comment l'hypnose agit-elle sur l'addiction ?
L'hypnose, c'est mettre une personne dans un état modifié de conscience afin de dialoguer avec son inconscient. L'hypnothépeute va alors suggérer des choses à l'inconscient de la personne. Ensuite, nous faisons revenir la personne dans son "état normal de conscience" pour qu'elle reparle, discute, reconscientise tout. Mais à l'intérieur, l'inconscient remet en place un puzzle sans la source de l'addiction. Par exemple si la personne voulait arrêter de fumer, nous aurons suggéré à l'inconscient d'abandonner la cigarette. Cela peut se faire tout de suite ou bien dans un, deux ou trois jours. D'un coup, la personne se dit "Je n'ai plus du tout envie de fumer, je n'ai pas de manque". Ca va très vite !
Comment expliquer les personnes qui réussissent à arrêter de leur propre volonté ?
Je pense que ça s'explique parce qu'à un moment le conscient et l'inconscient se sont mis d'accord tous seuls. Par exemple, on peut arrêter seul si on fait face à un problème de santé grave. On a lors comme un flash : "Si je ne fais rien, il se passe quelque chose de grave pour moi". Conscient et inconscient réussissent alors à travailler ensemble. Si la personne n'y arrive pas pour une raison ou pour une autre, notre rôle est de mettre d'accord le conscient et l'inconscient.
Si le conscient veut arrêter mais pas l'inconscient, c'est l'inconscient qui gagne ?
Oui. C'est pour cela que l'on entend des gens dire "J'aimerais arrêter de fumer, mais je n'y arrive pas". Si le conscient était le plus fort, il suffirait de dire "J'arrête de fumer", et j'arrêterais ! En réalité, c'est plus compliqué car il y a un mécanisme inconscient qui s'est mis en place et tant qu'on n'a pas changé ce mécanisme, le comportement ne peut pas changer.
En fait, le travail d'un hypnothérapeute est très différent de celui d'un psychologue.
Oui, car le psy va s'intéresser au "pourquoi" d'une addiction. Cela peut aussi fonctionner, mais nous, nous voulons aider la personne à aller mieux directement : elle veut arrêter de fumer, on va transmettre ce message à l'inconscient. Nous sommes dans de la thérapie très courte : pour arrêter de fumer, une séance suffit si l'on transmet le bon message !
Hypnothérapeute, Gérard Cervi nous explique l'intérêt de l'hypnose pour amener un patient à se défaire d'une addiction. Une méthode efficace et sans effets secondaires.

A la rencontre de soi...

Bonjour, j'ai mis cette vidéo en ligne , afin de pouvoir éclairer les personnes en pleine réflexion.

J'espère que vous y trouverez une lueur d'espoir !

Entre nous

Bonjour à tous et à toutes !

Je suis ravie de vous accueillir sur mon blog !

Je vais vous présenter au fil du temps ma vision des thérapies alternatives et vous ferez partager mes découvertes .

J'ai envie de redonner à la nature toutes ces lettres de noblesse .

De nos jours, il y a beaucoup de dérives sectaires, dangereuses , autour des soins naturels .

N'oublions pas que depuis des temps immémoriaux , l'homme se guide avec les forces de la nature .

Les traditions philosophiques ancestrales qui émergent depuis quelques années sont fondées sur un mot : ENERGIE

Elles sont la conciliation entre l'homme et les forces supèrieures de la nature à travers des gestes , des mots ,des rituels.

L'étrangeté de ces phénomènes ne fait que nous montrer notre ignorance face aux lois de la nature !

Elle est belle notre planète !

Lire la suite